Le logo est la première image de votre entreprise. Son message doit toujours être clair et percutant pour qu’il soit identifié instantanément par votre clientèle.

Pour cela, il doit être créé dans les couleurs qui représentent votre entreprise.

Toutefois, vous pouvez le matérialiser à l’aide de plusieurs éléments :

Un nom, une forme, une couleur, une typographie…

Le choix du nom est très important. Votre entreprise doit avoir un nom qui traduise votre identité et qui corresponde à ce que vous êtes. Le nom doit être unique et facile à retenir.

Quant à la forme, elle doit renvoyer à ce que vous êtes. Le logo est souvent un symbole. Il doit être simple et facilement identifiable.

Enfin, la typographie est à prendre en compte. Votre entreprise doit avoir une identité graphique qui lui soit propre. Vous devez trouver une typo qui corresponde au message que vous voulez faire passer.

On n’hésite pas à en changer la couleur, le poids, l’espacement…

On peut aussi mettre en évidence des détails qui permettront de distinguer votre marque de celles de vos concurrents.

Finalement, on peut décliner le logo en plusieurs formes : logo traditionnel, logo basé sur un pictogramme ou le logo « wordmark ». Les logos peuvent être représentés dans plusieurs couleurs.

En plus de ces éléments graphiques, il faut penser à la mise en page. On peut faire apparaître le logo dans différents endroits : au-dessus, à gauche ou à droite du texte. Il peut s’agir de simples mentions.

La mise en place d’une charte graphique est une étape essentielle.

Une charte graphique est un outil qui permet de définir les règles de la présentation des informations. Elle s’applique à tous les supports : site web, emails, et autres.

Une bonne charte graphique permet une meilleure lisibilité et un meilleur impact.

Elle donne du sens à vos messages, en se basant sur le principe de la cohérence.

Une charte graphique doit être construite autour de 3 principes : l’ordre, la symétrie et la proportionnalité.

Il faut que le visuel apporte la même information sur tous les supports. C’est pourquoi on privilégie les couleurs simples et la sobriété.

Les couleurs doivent être facilement lisibles, peu saturées, bien articulées.

La charte graphique peut être déclinée sur tous les supports de communication. Ainsi, un site web, une newsletter, un livret d’accueil doivent parfois respecter les mêmes codes graphiques, et s’inscrire dans une cohérence du point de vue de la marque.

Il existe différentes méthodes pour créer une charte graphique :

L’idéal est de réunir les graphistes et les différents acteurs de la communication dès le début du projet. Il est alors possible d’établir les bases d’un langage commun.

Dans le cas d’une charte graphique existante, il faut s’assurer de son actualité (mise à jour des couleurs, des formes, des éléments graphiques) et du respect des règles générales.

Il est important de faire une analyse des supports de communication déjà utilisés. On cherche à identifier des éléments communs, des thèmes, des messages récurrents.

On établit un état des lieux des supports de communication existants. On s’assure que les supports utilisent bien la même charte graphique (site web, brochures, courriers, etc.).

Les différents acteurs de la communication (marketing, communication…), lorsqu’ils sont impliqués dans le projet dès le départ, peuvent proposer des éléments graphiques.

Les règles graphiques définies en amont sont présentées aux différents acteurs de la communication. Ils peuvent alors demander l’ajout ou le retrait d’éléments graphiques, demander des modifications, etc.

Lorsque tous les acteurs sont satisfaits du résultat, il est possible de créer une charte graphique.

Conclusion

La charte graphique permet de préparer le travail des graphistes, définir un langage graphique commun et permettre à tous les acteurs de la communication de bénéficier d’un langage commun.

Parlons ensemble de votre projet